Movement - Works | Citations de Moshe Feldenkrais
21533
page-template-default,page,page-id-21533,siteorigin-panels,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.4.1

Citations de Moshe Feldenkrais

« Rendre l’impossible possible, le possible facile, le facile élégant. »
Moshe Feldenkrais

« L’intention [de la méthode Feldenkrais] est d’organiser le corps pour qu’il bouge avec un minimum d’effort et un maximum d’efficacité, non pas au moyen de la force musculaire, mais par une conscience accrue de son fonctionnement. »
Moshe Feldenkrais

« Le mouvement c’est la vie. La vie est un processus. Améliorer la qualité du processus améliore la qualité de la vie elle-même. »
Moshe Feldenkrais

« Grâce à une prise de conscience, nous pouvons apprendre à nous déplacer avec une légèreté et une liberté étonnantes, pratiquement à tout âge. »
Moshe Feldenkrais

« Nous n’accomplissons pas… par la répétition, en exerçant nos muscles ou en augmentant la vitesse et la force, mais en élargissant et affinant le contrôle du cerveau sur l’ensemble de nos muscles. »
Moshe Feldenkrais

« Je ne recherche pas des corps souples, mais des cerveaux souples. »
Moshe Feldenkrais

« A bien y regarder, il est difficile de trouver une activité intellectuelle qui puisse se produire sans l’appui d’une fonction physique quelconque. »
Moshe Feldenkrais

« Je pense que l’unité du corps et de l’esprit est une réalité objective. Ce ne sont pas simplement des parties reliées entre elles, d’une manière ou d’une autre, mais un tout inséparable dans l’action. Un cerveau sans un corps ne serait pas capable de penser. »
Moshe Feldenkrais

« La seule certitude dans nos schémas comportementaux est notre croyance qu’ils sont constants. »
Moshe Feldenkrais

« Trouvez votre véritable faiblesse et cédez-y. C’est là que réside le chemin vers le génie. La plupart des gens passent leur vie à utiliser leurs forces pour dépasser ou cacher leurs faiblesses. Ceux qui utilisent leurs forces pour assimiler leurs faiblesses, ceux qui ne se divisent pas, sont très rares. Dans chaque génération, il y en a une poignée, et ce sont eux qui mènent cette génération de front. »
Moshe Feldenkrais

« Ce que j’entends par maturité est la capacité des individus à fractionner des situations globales d’expériences passées en plusieurs parties, puis à les reformer dans un schéma plus adapté aux circonstances présentes, c’est-à-dire que le contrôle conscient devient effectivement le servomécanisme qui supplante le système nerveux. »
Moshe Feldenkrais

« En reconnaissant notre insignifiance, le peu d’importance de ce que nous pensons, faisons ou ne pouvons faire, nous nous retrouvons en pleine maîtrise de nous-mêmes devant les limites potentielles de nos capacités. Cet équilibre fragile, que l’on abandonne à chaque action puis récupère à la suivante, est l’essence même de la maturité humaine. »
Moshe Feldenkrais